Colloque 2011 du Collège des médecins du Québec

On est 20 000, faut se parler…

13 mai 2011

Pour une meilleure « collégialité » médicale

Aujourd’hui, à l’occasion de son colloque annuel ayant pour thème On est 20 000, faut se parler…, le Collège des médecins du Québec  a invité ses membres et les résidents en médecine à relever avec lui le défi de la « collégialité » de la profession médicale en réfléchissant aux différents problèmes de communication entre les médecins et en sollicitant leur participation pour identifier des solutions en vue d’améliorer les soins de santé aux patients.

« Au cours des dernières années, la question de la relation médecin-patient a été largement traitée. Mais qu’en est-il de la relation médecin-médecin? Quels que soient la spécialité ou la région, la question demeure la même : est-ce que nos moyens et nos stratégies de communication, entre collègues, nous permettent de mieux répondre aux besoins de santé des Québécois? », a soulevé le Dr Charles Bernard, président-directeur général du Collège des médecins du Québec.

« En février dernier, nous avons envoyé aux membres du Collège une infolettre pour les inviter à nous transmettre leurs témoignages, leurs bonnes ou mauvaises expériences en matière de communication et surtout leurs solutions. Le taux de participation élevé des médecins à cet exercice démontre leur intérêt envers les enjeux de communication liés à la profession », a ajouté le Dr Yves Robert, secrétaire du Collège des médecins.

Ouvert par le Dr Charles Bernard, le colloque a permis aux conférenciers invités, les Drs Pierre Fiset, anesthésiologiste à l’Hôpital de Montréal pour enfants, Louise Samson, radiologiste à l’Hôtel-Dieu du Centre hospitalier de l’Université de Montréal et Jacques Frenette, médecin de famille à l’Unité de médecine familiale - CSSS de la Vieille-Capitale, de présenter leur réalité et leur vision quant aux communications dans leurs milieux respectifs. Ils ont échangé avec les participants sur leur façon de communiquer entres collègues et des moyens pour favoriser la communication, des stratégies de communication employées pour améliorer l’efficacité des soins aux patients, de leur valeurs communes et de leurs responsabilités envers les patients. Madame Ariane Krol, éditorialiste au quotidien La Presse, a exprimé son opinion à titre de professionnelle des communications et en tant que patiente.

Le colloque 2011 s’est déroulé à l’Hôtel Sandman à Longueuil et a rassemblé plus de 250 médecins.

Le Collège des médecins du Québec est l’ordre professionnel des médecins québécois. Sa mission est de promouvoir une médecine de qualité pour protéger la population et contribuer à l’amélioration de la santé des Québécois.

-30-

Renseignements : Mme Leslie Labranche
Coordonnatrice aux relations publiques
Collège des médecins du Québec
Cellulaire : 514 915-2170

 
 

© 2009 Collège des médecins du Québec