NOVEMBER 28, 2016

Utilisation de l’échographie à l’urgence

Nouvelles lignes directrices
SHARE

Aujourd’hui, l’échographie est devenue un outil essentiel à la pratique médicale pour de multiples indications, et ce, dans plusieurs spécialités. La technologie a beaucoup évolué : les appareils sont de plus en plus performants, de plus en plus compacts et de moins en moins coûteux.

L’échographie à l’urgence permet de répondre à une question clinique et également de suivre l’évolution clinique des patients. Toutefois, elle ne remplace pas un examen diagnostique effectué par un spécialiste en imagerie.

Le Collège des médecins du Québec a créé un groupe de travail composé de médecins qui travaillent à l’urgence (AMUQ et ASMUQ) ainsi que de médecins radiologistes, qui avaient pour mandat de développer de nouvelles lignes directrices quant à l’utilisation de l’échographie à l’urgence.

Le comité s’est penché principalement sur les indications pertinentes, la formation initiale dans les programmes de résidence et, pour les médecins en exercice, la formation continue requise ainsi que les exigences quant au maintien des compétences et à l’évaluation de la qualité de l’exercice.

Les lignes directrices Utilisation de l’échographie à l’urgence sont accessibles ici.

Toute question concernant cette publication peut être adressée au Dr François Goulet, directeur adjoint à l’Amélioration de l’exercice et membre du groupe de travail, au 514 933-4441, poste 5237.