14 DÉCEMBRE 2011

L’accessibilité aux soins, un épineux problème!

PARTAGER

Que peut faire le Collège des médecins pour contribuer à améliorer l’accessibilité aux soins de santé au Québec?

C’est la principale question à laquelle ont tenté de répondre les administrateurs et les médecins qui travaillent avec moi au Collège, lors de la journée de réflexion annuelle. Bien que notre mission première soit d’assurer une médecine de qualité au Québec, nous sommes préoccupés par l’organisation du réseau de la santé puisque l’accès aux médecins fait partie intégrante de la qualité des soins offerts.

Lors de cette journée de réflexion, les quatre questions suivantes ont alimenté nos discussions :

  • À titre de patient, que retenez-vous de vos expériences pour l’accès aux soins?
  • Vous avez tous les pouvoirs; quelle est la décision que vous mettez de l’avant pour améliorer l’accès aux soins?
  • De quoi avez-vous besoin pour appliquer cette décision?
  • Qu’est-ce que le Collège des médecins peut faire, en accord avec sa mission, pour contribuer à améliorer l’accessibilité aux soins?

Je retiens à la suite de nos échanges que les parties concernées doivent avoir une cohésion et une motivation commune. Je crois, entre autres, qu’une meilleure communication entre les médecins et les autres professionnels ainsi que la promotion du travail en équipe et du professionnalisme sont des éléments de réponse. Une plus grande responsabilisation professionnelle, un meilleur sentiment d’appartenance à la profession et une remise en question permanente de nos façons de faire sont aussi des pistes de solutions, car les ressources et la main-d’œuvre sont disponibles.

Bien sûr, l’accès aux soins est une notion très complexe qui continuera de susciter les débats en santé. Quelles solutions proposez-vous afin de faire mieux pour les patients?

Charles Bernard, M.D.
Président-directeur général
Collège des médecins du Québec