16 NOVEMBRE 2012

Feuilles d’ordonnances faisant la publicité de compagnies privées

Le Collège des médecins du Québec recommande aux médecins d’éviter leur utilisation
PARTAGER

Récemment, certains médias ont soulevé des interrogations sur l'utilisation de feuilles d’ordonnances, particulièrement d'examens de laboratoire, sur lesquels des noms et des logos de laboratoires privés étaient imprimés. Le Collège des médecins du Québec tient à aviser le public qu’il a le libre choix du lieu pour faire honorer la prescription. Du même coup, le Collège a rappelé aux médecins, par le biais d’une infolettre, que les feuilles d'ordonnances avec les coordonnées professionnelles du médecin ou les réquisitions distribuées par les établissements publics de santé sont les outils à privilégier.

« Certains patients ont affirmé qu'ils croyaient, à tort, que les examens prescrits ne pouvaient être effectués que dans les laboratoires privés identifiés sur l'ordonnance. Nous recommandons aux médecins d’éviter d’utiliser de tels papiers afin de respecter leurs obligations déontologiques visant la protection de leur indépendance professionnelle », a souligné le Dr Charles Bernard, président-directeur général du Collège des médecins du Québec.

Enfin, le Collège des médecins précise que même si le médecin explique au patient qu'il peut faire remplir l'ordonnance chez le pharmacien ou le laboratoire de son choix, ce message peut être mal interprété par le patient. Le Collège des médecins est d’avis que la présence d'un message faisant la promotion d'un laboratoire peut créer une ambiguïté pouvant laisser croire à un intérêt pour le médecin de promouvoir une pharmacie, un produit ou un laboratoire en particulier.

Le Collège des médecins du Québec est l'ordre professionnel des médecins québécois. Sa mission : une médecine de qualité au service du public.

Renseignements

Mme Leslie Labranche
Coordonnatrice aux relations publiques
Collège des médecins du Québec
Ligne médias : 514 933-4179