21 DÉCEMBRE 2021

Intensification de la campagne de vaccination

PARTAGER

Nous avons besoin de vous!

La situation épidémiologique est actuellement critique au Québec, devant la progression fulgurante du variant Omicron. Des mesures sanitaires encore plus restrictives ont dû être mises en place. 

Le Collège des médecins invite de nouveau tous les médecins ainsi que les professionnels de la santé disponibles à participer au blitz de vaccination en cours, en s’inscrivant sur le site Je contribue. La démarche d’inscription a été simplifiée et la formation, raccourcie et adaptée. 

Bien sûr, cette mobilisation ne doit pas nuire aux activités régulières pour lesquelles la présence des médecins est requise.

Un appel aux médecins à la retraite

À nos membres retraités, qui se sont réinscrits au tableau de l’ordre afin de prêter main-forte dans le cadre de la pandémie, votre contribution est toujours aussi précieuse! Contactez rapidement le CIUSSS ou le CISSS auquel vous vous rattachez. 

Pour tous les autres membres retraités, nous vous invitons à contribuer en vous inscrivant directement sur la plateforme Je contribue. Visitez également la page Contribution des médecins retraités où vous trouverez les détails ainsi qu’une foire aux questions. Sachez aussi que l’entente spéciale permettant le retour à l’exercice des médecins retraités est toujours en vigueur. Pour en savoir davantage, cliquez ici.  

Au cours de la dernière année, la communauté médicale, aux côtés d’une trentaine de groupes de professionnels, s’est mobilisée comme jamais durant le blitz d’administration des premières et deuxièmes doses. Nos efforts sont essentiels pour protéger les Québécoises et Québécois et préserver notre réseau de la santé. 

Merci de répondre encore une fois à l’appel!

Voyages non essentiels

Tout comme il l’avait fait en décembre 2020, le Collège des médecins recommande à ses membres d'éviter tout déplacement hors frontière qui ne serait pas requis pour des raisons professionnelles. La situation pandémique planétaire découlant de la grande contagion du variant Omicron doit nous encourager à la plus grande prudence.