19 OCTOBRE 2017

Les échanges électroniques avec le patient

PARTAGER

Au cours des dix dernières années, l’engouement général pour les communications électroniques s’est propagé à l’exercice de nombreux professionnels, incluant les professionnels de la santé. Actuellement, l’ordinateur, le téléphone intelligent et la tablette numérique accompagnent une large proportion des professionnels dans leurs activités quotidiennes.

Cependant, l’adresse courriel de la plupart des médecins demeure confidentielle : le patient n’y a pas facilement accès. En effet, les médecins semblent tarder à plonger dans le monde moderne des communications électroniques avec leurs patients et à échanger avec eux courriels ou textos.

Pour leur part, les patients souhaitent de plus en plus de services virtuels de leur médecin : prise et confirmation de rendez-vous, réception des résultats de laboratoire, demandes de renouvellement des médicaments, demandes de conseils, demandes de consultation…

Alors quelles sont les limites pour le professionnel? Que doit faire le médecin pour répondre adéquatement à la demande des patients et pour rendre sa pratique plus efficace tout en respectant les normes qui encadrent l’exercice de sa profession?

Pour le Collège, inciter les médecins à apprendre à utiliser ces technologies à bon escient, et selon certains paramètres propres à la profession médicale, apparaît une meilleure approche que de vouloir les interdire ou les ignorer. Ce document présente les bonnes pratiques à suivre en matière d’échanges électroniques avec le patient.