10 JUIN 2013

Marijuana à des fins médicales : le Collège réaffirme sa position

PARTAGER

Aujourd’hui, à la suite de l’allocution de Mme Leona Aglukkaq, ministre de la Santé du gouvernement du Canada, le Collège des médecins du Québec déplore la réglementation annoncée qui fait en sorte que Santé Canada se désengage du processus, et qui transfère aux médecins la responsabilité de prescrire et de fournir de la marijuana à leurs patients.

« Comme nous l’avons répété à plusieurs reprises depuis deux ans, nous évaluons que les connaissances actuelles et les rares études sur l’utilisation de la marijuana à des fins médicales ne sont pas suffisantes pour aller de l’avant avec ce projet. Nous croyons que la sécurité des patients et des médecins pourrait être compromise », a déclaré le Dr  Charles Bernard, président-directeur général du Collège des médecins.

« Le règlement proposé aura comme effet de reporter sur les collèges des médecins du Canada la responsabilité de contrôler la pratique de leurs membres pour l’usage et la disponibilité d’un produit illégal et pour lequel aucune assurance d’une indication de dosage d’efficacité, de sécurité et de standardisation n’est disponible », a ajouté le Dr Yves Robert, secrétaire du Collège des médecins.

Au cours des derniers mois, le Collège des médecins a publié un éditorial dans sa revue Le Collège et deux billets sur son blogue afin de manifester sa position face à cette réglementation.

Le Collège des médecins du Québec est l'ordre professionnel des médecins québécois. Sa mission : une médecine de qualité au service du public.

Renseignements : 

Mme Leslie Labranche
Coordonnatrice aux relations publiques
Collège des médecins du Québec
Ligne médias : 514 933-4179