14 FÉVRIER 2013

Une mise à jour de la loi s’impose : la suite

PARTAGER

Quelques jours après la publication de mon billet intitulé Une mise à jour de la loi s’impose!, j’apprenais avec satisfaction que le projet de loi no 17 visant à mieux encadrer le processus disciplinaire avait été déposé à l’Assemblée nationale. C’est une excellente nouvelle pour les ordres professionnels et pour la protection du public. À ce sujet, vous pouvez consulter le communiqué de presse publié par le Collège.

Charles Bernard, M.D.
Président-directeur général
Collège des médecins du Québec