8 FÉVRIER 2017

Publicité de médicaments contenant l’hormone chorionique gonadotrope humaine (hCG) par des cliniques de perte de poids

PARTAGER

Le Collège a reçu une lettre de Santé Canada concernant la publicité de médicaments sur ordonnance contenant l’hormone chorionique gonadotrope humaine (hCG) pour la perte de poids. Santé Canada déplore que cette publicité apparaisse sur les sites Web de cliniques impliquant des médecins et/ou des naturopathes et autres professionnels de la santé. Cette publicité contrevient à la Loi sur les aliments et drogues et au Règlement sur les aliments et drogues ainsi qu’au Code déontologie des médecins1.

D’autre part, les monographies de ces produits indiquent clairement que ces médicaments n’ont pas démontré leur efficacité comme thérapie complémentaire dans le traitement de l’obésité, ni pour la perte de poids.

Les médicaments sur ordonnance contenant l’hCG sont autorisés au Canada uniquement pour le traitement de cas précis d’infertilité chez les femmes et des conditions reliées à des troubles de nature hormonale chez les hommes.

Le Collège attire votre attention sur cette pratique puisque Santé Canada a reçu de nombreuses plaintes à ce sujet. Pour en savoir davantage, nous vous invitons à lire la lettre reçue de Santé Canada. Vous pouvez également prendre connaissance du guide d’exercice publié par le Collège : Le médecin, la publicité et les déclarations publiques.

____________________________________

1 Article 88 : Le médecin ne peut, par quelque moyen que ce soit, faire ou permettre que soit faite en son nom, à son sujet ou pour son bénéfice, une publicité ou une représentation fausse, trompeuse ou incomplète au public ou à une personne qui recourt à ses services, notamment quant à son niveau de compétence, quant à l'étendue ou à l'efficacité de ses services ou en faveur d'un médicament, d'un produit ou d'une méthode d'investigation ou d'un traitement.