7 FÉVRIER 2012

Qualité des services médicaux en CMS : un partenariat qui s’intensifie

PARTAGER

Les centres médicaux spécialisés (CMS), qui ont vu le jour le 1er avril 2010, sont appelés à devenir des acteurs importants du système de santé. En effet, depuis cette date, certaines interventions médicales à risque de préjudice nécessitant une anesthésie et dont la liste est établie au règlement d’application de la Loi sur les services de santé et les services sociaux (LSSSS) ne peuvent être effectuées à l’extérieur d’un hôpital à moins que ce ne soit dans un CMS. Pour devenir CMS, le centre doit obtenir un permis d’opération émis par le ministre de la Santé et des Services sociaux, nommer un directeur médical responsable de la qualité des soins dans le centre et obtenir un agrément par un organisme d’agrément des services de santé reconnu.

Il y a environ un an, des reportages télévisés mettaient en doute la qualité des services en milieu extrahospitalier à partir d’exemples d’accidents survenus avant 2010. Le Collège des médecins et le ministère avaient alors été interpellés quant à leur rôle dans le contrôle de la qualité des services médicaux offerts en milieu extrahospitalier.

Depuis, le Collège a pris l’initiative en posant des actions concrètes :

1- Le 17 mars 2011, il convoquait tous les présidents et directeurs des organisations concernées par l’évaluation de la qualité et l’organisation des services médicaux (MSSS, ordres professionnels, organismes d’agrément et fédérations médicales). Tous ont reconnu le rôle, nouveau et incontournable, du directeur médical du CMS dans le contrôle de la qualité des services au quotidien, ainsi que le rôle complémentaire des ordres professionnels, des organismes d’agrément et du ministère dans l’assurance qualité. Le Collège s’était alors engagé à convoquer tous les directeurs médicaux de CMS ainsi que les acteurs concernés pour une journée de formation.

2- En septembre 2011, le Collège publiait son guide d’exercice sur les Procédures et interventions en milieu extrahospitalier, une mise à jour du guide publié des années plus tôt sur la chirurgie extrahospitalière.

3- Le 2 février 2012 se tenait la journée de formation à l’intention des directeurs médicaux, réunissant le MSSS, les ordres professionnels des médecins, des infirmières et des inhalothérapeutes ainsi que les deux organismes d’agrément reconnus. Les trois quarts des directeurs médicaux de CMS étaient présents; ceux qui étaient absents recevront tous les documents rendus disponibles. Cette journée a été l’occasion pour tous les acteurs concernés d’établir les bases d’un partenariat essentiel.

4- Enfin, le Collège prépare présentement un programme d’inspection professionnelle particulier adapté aux CMS, à l’instar des autres ordres professionnels concernés.

Les interventions en milieu extrahospitalier sont appelées à se multiplier au cours des prochaines années. Il est primordial que la sécurité des patients et la qualité des services soient au rendez-vous.

Yves Robert, M.D.
Secrétaire
Collège des médecins du Québec