30 AVRIL 2015

L’usage judicieux des médicaments d’ordonnance

PARTAGER

Au cours des dernières semaines, plusieurs reportages médiatiques ont mis en doute l’usage que font les médecins des médicaments d’ordonnance au Québec. L’étalage de nombreuses statistiques, la comparaison avec d’autres provinces ou d’autres états font ressortir certains écarts, notamment quant à la quantité et à la nature des médicaments prescrits par les médecins.

De plus, l’influence des compagnies pharmaceutiques sur les professionnels et les différents intervenants a souvent été dénoncée, a soulevé certaines questions, mais a rarement été démontrée ou documentée.

Il importe de remettre les pendules à l’heure. Le mandat du Collège exige que ses membres aient une formation et un sens critique quant à l’utilisation judicieuse des médicaments. Les médicaments demeurent un puissant allié dans l’arsenal thérapeutique des médecins. Ils permettent à de très nombreux patients d’améliorer leur santé ainsi que leur qualité de vie et, dans certains cas, de sauver leur vie!

Le Collège et ses partenaires, tels que l’Ordre des pharmaciens du Québec et l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux, collaborent afin d’assurer une utilisation optimale des médicaments tout en étant conscients qu’un équilibre doit être atteint entre le coût et le bénéfice dans l’intérêt du patient.

Assurément, le patient est plus et mieux informé aujourd’hui, soit par la publicité, soit par ses recherches sur Internet qui lui permettent d’en savoir davantage sur les médicaments ainsi que sur leurs effets secondaires. Cependant, l’expertise des médecins leur confère un rôle unique, central et indispensable en vue d’informer, de choisir et d’utiliser les bons médicaments.  Ils s’efforcent d’en faire un usage judicieux, et ce, au bénéfice des patients.

Charles Bernard, M.D.
Président-directeur général
Collège des médecins du Québec


Vous avez un commentaire? Nous encourageons les débats d'idées.
Écrivez-nous à l'adresse collegedesmedecins@cmq.org, en précisant vos nom et prénom.
Votre commentaire pourrait être publié s'il respecte la nétiquette du site.