Pandémie : Le Collège poursuit l’ensemble de ses activités à distance et les visiteurs sont admis sur rendez-vous. La réception à nos locaux est ouverte du lundi au jeudi de 8 h à 16 h 30, mais fermée entre 12 h et 13 h 15.
Suivez notre fil d’actualité sur la COVID-19 pour en savoir davantage.

COVID-19 et syndromes d’allure grippale: bien orienter les patients

PARTAGER

Des médecins exerçant en cabinet se sont récemment adressés au Bureau du syndic du Collège pour obtenir des éclaircissements quant aux critères à respecter pour le traitement des patients présentant des symptômes compatibles avec la COVID-19 (maux de gorge, conjonctivite, fièvre, éruption cutanée, etc.). 

À l’approche de l’automne et de la saison grippale, les cliniciens s’interrogent sur la conduite à adopter. En effet, il est à prévoir que plusieurs patients (adultes et enfants) présenteront des syndromes d’allure grippale (SAG) compatibles avec la COVID-19 au cours des mois d’automne. Les médecins souhaitent éviter de mettre à risque leur personnel et les autres patients, dont plusieurs sont âgés ou immunosupprimés.

Le Collège a interpellé les autorités en santé publique au regard de cet enjeu. Il a souligné que des balises et des corridors de service bien définis aideraient les cliniciens dans la prise en charge et le suivi des patients avec SAG tout en protégeant le personnel, les autres patients vulnérables et l’ensemble de la communauté.

Directives de la Santé publique 

En réponse à ces interrogations, la Direction générale de la santé publique a indiqué qu’à ce jour, la première ligne a été divisée en réseaux (symptomatique ou non), pour différentes raisons :

  1. En situation de pandémie, pour tout patient symptomatique, la consultation à proximité de son domicile est favorisée, et ce, afin de minimiser ses déplacements.
  2. Le fait de diriger les patients symptomatiques vers les cliniques désignées de dépistage et d'évaluation COVID-19 (CDE) a permis de concentrer les patients susceptibles d'être porteurs du virus.

Plusieurs patients auront des syndromes d’allure grippale à l’automne; l’orientation de ces patients vers les CDE a pour objectif de maintenir la portion « froide » du réseau opérationnelle. 

Tous les patients ayant ces symptômes doivent donc être dirigés en CDE, comme indiqué dans le Plan provincial de reprise des activités cliniques (voir page 9 – Orientation des patients). Les critères pour orienter un patient vers les CDE sont la présence de syndromes d’allure grippale ou de gastroentérite. Ils diffèrent des critères diagnostiques de COVID-19 définis par la Santé publique.

Dans le but de soutenir les médecins de famille dans ce contexte de pandémie, la Direction de première ligne tient des rencontres via Zoom à toutes les deux semaines avec les médecins responsables des groupes de médecine de famille (GMF) et des CDE. Les médecins de famille trouveront donc des réponses auprès de leur médecin responsable.

Les médecins peuvent également s’inscrire au webinaire de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ), qui résume bien les bonnes pratiques définies dans le contexte actuel.

Obligations déontologiques : accès aux services, prise en charge et suivi

Dans ce contexte, les médecins sont invités à suivre les directives de la Santé publique énoncées ci-haut. Toutefois, le Collège souhaite rappeler à ses membres qu’ils conservent leurs obligations déontologiques envers les patients en matière d’accessibilité aux soins, de prise en charge et de suivi. 

En effet, il appartient aux médecins de mettre en place des mécanismes pour pouvoir assurer une certaine continuité des soins.

Ainsi, après la réception d’un résultat négatif au test de dépistage de la COVID-19 et s'il est asymptomatique, le patient devrait rapidement pouvoir être évalué et traité par un médecin exerçant en clinique « froide », puisque les CDE ne sont pas outillées pour assurer la prise en charge de tous les problèmes de santé. 

Cette situation exceptionnelle apporte son lot de nouveautés et exige des médecins une grande capacité d’adaptation. Sans aucun doute, ils sauront relever le défi et trouver des solutions, pour la protection de leurs patients.

Dernière mise à jour : 8 septembre 2020