Pandémie : Le Collège poursuit la plupart de ses activités en mode télétravail. Veuillez toutefois noter que la réception téléphonique est fermée durant cette période, de même que l’accès à nos bureaux. Suivez notre fil d’actualité sur la COVID-19 pour en savoir davantage.

COVID-19 et déclaration dans les médias sociaux: prudence!

PARTAGER

La Direction des enquêtes du Collège a récemment été informée que des médecins utilisaient les médias sociaux pour faire connaître leurs opinions dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Ainsi, des déclarations ont notamment été publiées sur Twitter par des médecins qui niaient l’importance du virus, ou qui incitaient les citoyens à se déconfiner rapidement, ce qui va à l’encontre des directives de santé publique. 

Il importe de rappeler que les médecins conservent leurs obligations déontologiques même lorsqu’ils s’expriment d’un point de vue personnel sur les médias sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, YouTube, Instagram, etc.). Le médecin qui utilise ces moyens de communication doit être conscient de leur caractère éminemment public ainsi que du large spectre de diffusion qu’ils offrent. Une simple publication dans un réseau social peut être retransmise à des centaines, voire des milliers de personnes. Il ne saurait donc être question d’utiliser ces plateformes de communication pour exprimer des avis ou diffuser des messages inadéquats, contraires aux normes scientifiques.

En effet, comme mentionné à l’article 89 du Code de déontologie« le médecin exposant des opinions médicales par la voie de quelque média d'information doit émettre des opinions conformes aux données actuelles de la science médicale sur le sujet et, s'il s'agit d'une nouvelle méthode diagnostique, d'investigation ou de traitement insuffisamment éprouvée, mentionner les réserves appropriées qui s'imposent ». Ainsi, le médecin doit demeurer professionnel en tout temps, même lorsqu’il se trouve derrière un écran. 

Pour en savoir davantage, les médecins sont invités à consulter le guide intitulé Le médecin, la publicité et les déclarations publiques, mis à jour en 2019.

Dernière mise à jour : 3 juin 2020