Pandémie : Le Collège ferme l’accès à ses bureaux afin de se conformer aux directives gouvernementales, mais maintient un ensemble d’activités essentielles. Plus de détails suivront sous peu. D’ici là, suivez notre fil d’actualité sur la COVID-19.

COVID-19 : les ordonnances de chloroquine et d’hydroxychloroquine jugées inappropriées

PARTAGER

Le Collège, l’Ordre des pharmaciens du Québec et le ministère de la Santé et des Services Sociaux (MSSS) ont été avisés de l’émission d’ordonnances de chloroquine ou d’hydroxychloroquine visant à traiter ou à prévenir la COVID-19 chez des patients ambulatoires. 

À la lumière de l’état de la situation au Québec et des données scientifiques actuellement disponibles, ces ordonnances sont jugées inappropriées et non indiquées. 

Des efforts sont présentement déployés, d’une part, pour assurer le maintien de la thérapie des patients utilisant ces médicaments de façon chronique et, d’autre part, pour en constituer une réserve destinée aux patients hospitalisés.  

Par conséquent, les médecins sont priés de cesser dès maintenant l’émission de telles ordonnances. Quant aux pharmaciens, ils doivent les refuser à moins d’obtenir la confirmation que ces substances ont été prescrites pour un problème de santé chronique. 

Cette ligne de conduite doit être rigoureusement suivie d’ici à ce que de nouvelles directives soient transmises par le MSSS.

Dernière mise à jour : 21 mars 2020