Pandémie : Le Collège poursuit l’ensemble de ses activités à distance et les visiteurs sont admis sur rendez-vous. La réception à nos locaux est ouverte du lundi au jeudi de 8 h à 16 h 30, mais fermée entre 12 h et 13 h 15.
Suivez notre fil d’actualité sur la COVID-19 pour en savoir davantage.

Ordonnance collective nationale pour substituer temporairement le salbutamol en aérosol dans le contexte de difficultés d’approvisionnement

PARTAGER

Dans le contexte actuel où le gouvernement a décrété l’état d’urgence sanitaire, l'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS) a élaboré une ordonnance collective nationale pour encadrer temporairement l’utilisation du salbutamol (Ventolin-HFAmc et versions génériques) chez les patients atteints de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), d’asthme ou qui subissent un bronchospasme. 

Cette mesure exceptionnelle, qui a rapidement fait l’objet d’un consensus auprès des experts cliniciens, est mise de l’avant dans un contexte de difficultés d’approvisionnement de ce médicament. Elle autorise donc temporairement le pharmacien à substituer le salbutamol en aérosol pour inhalation sans devoir en informer le médecin de famille ou le médecin traitant.

Par conséquent, les médecins sont priés de soutenir les pharmaciens dans l’application de cette nouvelle mesure et de collaborer avec eux s’ils ont besoin d’un avis médical, notamment pour préciser le diagnostic. 

Cette ordonnance collective inclut un protocole médical national. Elle exclut les enfants de moins de 8 ans, les personnes incapables de prendre une poudre sèche ou qui ont des difficultés de coordination qui requièrent l’usage d’un aérosol-doseur ainsi que les personnes atteintes de fibrose kystique. Une ordonnance individuelle du médecin, émise après la mise en vigueur de l'ordonnance collective nationale et indiquant la nécessité clinique de poursuivre le salbutamol est aussi une contre-indication à poursuivre l'application de l'ordonnance collective nationale. Cette dernière mesure doit cependant être réservée aux situations exceptionnelles.

Rappelons que cette ordonnance collective nationale est obligatoire, qu’elle ne peut être modifiée et que l’on doit s’y référer intégralement, du fait que le protocole de l’INESSS y est aussi inclus.

Cette ordonnance est applicable dès maintenant pour tous les patients, tant en établissement qu’en milieu communautaire, sauf dans le cas de contre-indications déjà prévues. 

Un feuillet incluant les informations destinées aux patients a également été produit par l’INESSS.

Plus que jamais, le soutien, la collaboration et la solidarité des médecins envers leurs collègues pharmaciens, leurs patients et tous les professionnels de la santé, font partie des conditions de succès pour combattre cette pandémie.

Dernière mise à jour : 23 avril 2020