Le Collège poursuit l’ensemble de ses activités à distance pendant la pandémie. Les visiteurs sont admis sur rendez-vous seulement.
Consultez la page Nous joindre pour connaître nos heures d’ouverture et nos coordonnées.

Prix et distinction du Collège

PARTAGER


 

Chaque année, les prix du Collège mettent en lumière les réalisations exceptionnelles de médecins qui exercent leur profession avec cœur et rigueur. C’est notre façon de souligner le travail extraordinaire qui s’accomplit chaque jour dans nos milieux de soins, de recherche et d’enseignement. Je vous invite à découvrir le portrait des cinq médecins d’exception honorés cette année. Elles et ils inspirent la relève, font rayonner la profession, incarnent nos valeurs humanistes et personnifient l’excellence. Félicitations à nos lauréates et lauréats!

Dr Mauril Gaudreault, président du Collège des médecins du Québec
 

Distinction de la présidence

Le Collège des médecins du Québec est honoré de remettre son tout premier prix Distinction de la présidence au Dr Jean Mathieu, neurologue-chercheur, expert des maladies neurogénétiques, et professeur agrégé à l’Université de Sherbrooke au Saguenay-Lac-Saint-Jean, pour l’ensemble de sa remarquable carrière et de ses réalisations hors du commun.

Par son expertise clinique et scientifique d’envergure internationale, par son talent de pédagogue et son dévouement à titre de mentor, le Dr Mathieu, incarne les plus hautes normes d’excellence dans tous les aspects de la pratique de sa spécialité, soit la neurologie, ainsi que le dévouement inconditionnel d'un médecin à la population régionale qui l'a adopté, le Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Précurseur de l’interdisciplinarité, le Dr Mathieu avait compris la valeur considérable de l’apport des autres professionnels de la santé dans la prise en charge du patient, alors qu’il s’employait déjà dans les années 80 à réunir autour de lui des médecins de famille, physiothérapeutes, ergothérapeutes, travailleurs sociaux, psychologues et infirmières. Il a d’ailleurs joué un rôle central dans le développement du rôle de l’infirmière clinicienne au cours de sa pratique à la Clinique des maladies neuromusculaires qu’il a fondée au Saguenay-Lac-Saint-Jean durant cette période. C’est à lui que nous devons l’avènement des infirmières-pivots gestionnaires de cas dans l’organisation des soins, un modèle souvent cité en exemple au Québec et ailleurs.

Par sa grande curiosité intellectuelle et sa rigueur, le Dr Mathieu a su très tôt intégrer dans ses travaux de recherche les outils informatiques les plus développés du moment, permettant aux équipes de s’appuyer sur des banques de données de grande qualité. Son leadership et son savoir-faire en recherche clinique auront d’ailleurs permis de faire avancer les connaissances et les soins concernant, entre autres : la dystrophie musculaire; la maladie d’Alzheimer; la paralysie cérébrale ainsi que plusieurs maladies génétiques plus fréquentes au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Ces connaissances permettent aujourd’hui le développement d’essais thérapeutiques visant le traitement de ces maladies, des jalons ayant été maintes fois reconnus par les nombreux prix décernés au Dr Mathieu tout au long de sa carrière. Grâce à ses efforts, il aura permis à une communauté de patients gravement malades d’être pris en charge avec des soins spécialisés qui n’auraient pas été possibles autrement.

Homme de cœur et toujours prêt à relever un défi afin d’améliorer le bien-être de ses concitoyens, le Dr Mathieu a grandement contribué au déploiement de la Loi concernant les soins de fin de vie dans sa région ainsi qu’au Québec, comme membre de divers comités ministériels. À cet égard, il également participé à la l’élaboration de la formation professorale sur l’aide médicale à mourir au sein de la Faculté de médecine et sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke.

Médecin d’exception, le Dr Mathieu mérite assurément cette grande distinction pour toute l’estime qu’il suscite non seulement auprès de ses pairs, mais aussi parmi les résidents auxquels il a servi de mentor et surtout, chez les patients auxquels il s’est dédié. Il ne fait aucun doute que par sa prolifique carrière le Dr Jean Mathieu a transcendé son domaine de la neurologie en contribuant à l’excellence de toute la profession et à l’essor du système de santé québécois dans ce qu’il a de plus noble.

FIN DES SECTIONS

Prix d'excellence

Le Collège des médecins du Québec est fier de remettre son Prix d’excellence au Dr Gaston De Serres, médecin épidémiologiste en prévention des maladies infectieuses pour son engagement exceptionnel tout au long de la crise sanitaire de la COVID-19. Son extraordinaire dévouement et son apport unique dans l’évolution des pratiques en vaccination au Québec sont reconnus par tous.

Véritable pilier de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), il agit à titre de médecin-chef du groupe scientifique en immunisation à la direction des risques biologiques et en santé au travail. Diplômé de l’Université Laval, le Dr De Serres a également voué les 30 premières années de sa carrière à la médecine de famille.

Communicateur passionné et animé, le Dr De Serres a contribué à la formation de multiples cohortes d’étudiants au cours de sa longue et fructueuse carrière. La façon particulière dont il fait preuve pour s’assurer de l’intérêt et de la compréhension de ses étudiants fait de lui un enseignant des plus appréciés. Tout au long de sa brillante carrière, il a habilement ajusté son enseignement et ses sujets de recherches aux enjeux émergents afin de faire évoluer la pratique.

Sa rigueur et son professionnalisme inégalés l’ont amené à siéger sur plusieurs comités et groupes de travail pour lesquels son apport en immunisation et en santé publique est indéniable. Depuis plus de 20 ans, le Dr De Serres est membre actif du Comité d’immunisation du Québec et membre de l’équipe provinciale de surveillance des effets secondaires liés aux vaccins. Son esprit critique et sa productivité scientifique ont certainement contribué à ce que la population bénéficie des programmes de vaccination parmi les plus performants au monde.

L’expertise du Dr De Serres rayonne également à l’échelle internationale alors qu’il a déjà agi à titre de consultant temporaire pour de nombreuses organisations prestigieuses, dont l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l’Organisation Panaméricaine de la santé (OPS).

Depuis le début de la pandémie, le Dr De Serres est un leader incontesté dans la lutte à la COVID-19 et dans la promotion de la vaccination. Au service de la population, il a multiplié les occasions de présenter l’évolution épidémiologique, d’informer et répondre aux préoccupations des Québécois en vulgarisant des concepts scientifiques complexes de façon accessible et nuancée.

Convaincant et éloquent, le Dr De Serres s’est illustré dans chacune de ses interventions médiatiques réalisant plus de 850 entrevues portant sur divers sujets, dont la vaccination, les mesures sanitaires ainsi que ses perspectives quant à l’évolution de la pandémie. Son engagement hors du commun tout au long de la pandémie a également révélé son grand humanisme et son humilité.

FIN DES SECTIONS

Prix d'humanisme

Le Collège des médecins du Québec est fier de remettre son Prix d’humanisme au Dr Jean Robert, spécialiste en microbiologie-infectiologie et en santé communautaire, pour sa longue et honorable carrière, qu’il a dédiée entièrement aux populations vulnérables au Québec et à l’international. 

Depuis plus de cinquante ans, le Dr Robert travaille avec cœur et générosité auprès de personnes dites marginalisées et démunies en adoptant toujours une pratique axée sur l’humain; visant à redonner espoir, santé et dignité aux patients.

En plus d’agir à titre de médecin-conseil en infectiologie communautaire à la Direction régionale de Santé publique des Laurentides depuis 1994, le Dr Robert est animé depuis ses tout débuts par le désir d’enrayer les inégalités et les préjugés envers les populations plus vulnérables et d’assurer leur bien-être. C’est pourquoi il agit encore aujourd’hui à titre de médecin praticien et responsable à la Clinique Santé Amitié; un des programmes de l’organisme communautaire Centre Sida Amitié des Laurentides. Cet organisme vient en aide et agit en prévention auprès des personnes aux prises avec une infection transmissible sexuellement ou par le sang. Désireux d’améliorer la qualité de vie de ces personnes à risque, il travaille depuis 2019 comme chercheur et membre du regroupement de Recherche en Infectiologie et Santé Sexuelle Communautaire +. Le Dr Robert s’implique aussi à titre de médecin consultant auprès de plusieurs centres de désintoxication au Québec. Son ouverture et son approche inclusive et dépourvue de jugement font de lui un professionnel extrêmement apprécié de ses patients.

Soucieux de transmettre son expertise et sa passion pour son métier à la relève, le Dr Robert est également professeur agrégé de clinique à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal et professeur associé au Département des sciences infirmières à l’Université du Québec en Outaouais. Ses étudiants le qualifient de mentor d’exception, à l’écoute et généreux.

Les nombreuses réalisations du Dr Robert en matière de soins et de prévention sont admirables et ont eu des impacts concrets et bénéfiques auprès des communautés marginalisées. En 1976, il est l’instigateur du programme de dépistage des ITSS anonyme et gratuit. Plus de 40 ans plus tard, on lui reconnait la mise sur pied du 1er programme de dépistage et analyse des drogues de rue pour réduire les surdoses au Québec. Il a également cofondé le Comité Sida Québec, dont il fut secrétaire et responsable de la permanence. Ces initiatives démontrent le respect qu’il voue à ses patients et son désir d’offrir des services concrets, utiles et accessibles à tous. 

La carrière professionnelle du Dr Jean Robert est marquée par le dévouement, le partage et l’entraide, tant auprès de ses collègues, de la relève qu’envers ses patients.

FIN DES SECTIONS

Prix rayonnement

Le Collège des médecins du Québec est fier de remettre son Prix rayonnement à la Dre Caroline Quach-Thanh, pédiatre, microbiologiste-infectiologue, épidémiologiste et responsable de la prévention et du contrôle des infections au CHU Sainte-Justine, pour son exceptionnelle implication tout au long de la pandémie, son engagement constant envers la population et ses nombreuses contributions au système de santé. 

Ayant largement participé au rayonnement du CHU Sainte-Justine et de l’Université de Montréal tout au long de sa carrière, la Dre Quach-Thanh s’est réellement fait connaître du grand public dès le début de la pandémie de COVID-19. Ses grandes capacités communicationnelles l’ont mené à multiplier ses interventions dans les médias, où elle informe le public, les élus et la communauté scientifique de façon juste, transparente et nuancée. Sa rigueur, son intégrité et le respect qu’elle voue à sa profession et au public font d’elle une intervenante médiatique des plus crédible et appréciée.

Présidente pendant quatre ans du Comité consultatif national en immunisation (CCNI) de l’Agence de santé publique du Canada, la Dre Quach-Thanh a assumé un fort leadership dans ce poste qui lui permet d’établir son autorité en matière d’immunisation. Figure de proue de la vaste campagne de vaccination de la COVID-19, elle joue un rôle-conseil auprès des différents paliers gouvernementaux en plus d’agir comme membre liaison auprès de comités d’immunisation de l’Organisation mondiale de la Santé et des Centers for Disease Control and Prevention.

Outre l’impact majeur de la Dre Quach-Thanh dans la prévention et l’immunisation de la COVID-19, ses travaux d’érudition et son engagement au sein de nombreuses instances ont également eu des retombées significatives dans l’optimisation de plusieurs programmes de vaccination au Québec, dont ceux portant sur le VPH, le pneumocoque et l’influenza.

La Dre Caroline Quach-Thanh s’implique avec conviction dans ses nombreux rôles et est reconnue pour son expertise en mentorat. Professeure titulaire au Département de microbiologie, infectiologie et immunologie et au Département de pédiatrie de l’Université de Montréal, la Dre Quach-Thanh est un modèle pour de jeunes cliniciens, étudiants et chercheurs, alors qu’elle incarne l’excellence dans le domaine des maladies infectieuses.

Véritable ambassadrice du Québec à l’échelle nationale et internationale, elle a occupé la présidence de l’Association des médecins microbiologistes et infectiologues du Canada de 2016 à 2018 en plus d’être membre active du conseil pendant 6 ans.

Depuis le début de sa fructueuse carrière, la Dre Caroline Quach-Thanh récolte les honneurs ayant reçu l’Ordre du mérite de l’Université de Montréal pour son parcours d’exception. En 2019, elle fut également nommée parmi les 100 femmes les plus influentes au Canada dans la catégorie Sciences et technologie.

FIN DES SECTIONS

Prix relève

Le Collège des médecins du Québec est fier de remettre son Prix relève à la Dre Anne-Sophie Thommeret-Carrière, médecin de famille et professeure adjointe au Département de médecine de famille et médecine d’urgence de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, pour son dévouement exemplaire dans le développement d’une médecine plus engagée et à l’écoute des populations vulnérables.

Dès le début de sa carrière médicale, en 2016, au CLSC des Faubourgs à Montréal, elle démontre un intérêt à comprendre la réalité des personnes trop souvent marginalisées : toxicomanes, travailleuses du sexe, personnes trans et nonbinaires, personnes en situation d’itinérance, etc. Elle cherchera rapidement à mieux répondre aux besoins de ces populations dans son travail clinique, mais également à bonifier la formation médicale des futurs médecins.

Observant les préjugés et difficultés vécus par de nombreuses personnes, la Dre Thommeret-Carrière a pris l’initiative de créer des opportunités de stages de formation pour permettre à ses collègues de mieux comprendre la réalité des patients habituellement marginalisés. Le grand succès de ce projet sera d’ailleurs à l’origine de l’implantation du stage obligatoire d’externat Médecine sociale et engagée par la Faculté de médecine de l’Université de Montréal. Elle mettra également sur pied la première offre de service pour les jeunes patients trans et non-binaires en situation d’itinérance au Québec ainsi qu’un cours sur la santé de ces clientèles qui sera ensuite intégré au cursus académique des étudiants en deuxième année de médecine. Loin de s’arrêter là, elle s’engagera dans l’offre de soins à la Maison du Père, qui héberge des hommes en situation d’itinérance, afin d’offrir une alternative à ces derniers qui se méfient trop souvent du réseau de la santé. Pendant la pandémie de COVID-19, la Dre Thommeret-Carrière est aussi devenue médecin chef de l’unité d’isolement de l’ancien Hôpital Royal Victoria pour les personnes sans domicile fixe atteintes de la COVID-19. 

Au cours des dernières années, la Dre Thommeret-Carrière s’est également activement impliquée pour une formation mieux adaptée aux patients des Premières Nations et Inuits du Québec, et dans le recrutement d’étudiants issus de ces communautés. 

Ces réalisations ne sont que quelques exemples marquants de l’impact concret de la passion et du dévouement remarquables démontrés par la Dre Thommeret-Carrière pour offrir des soins de santé de qualité et respectueux à tous!

Ce Prix relève est sans contredit pleinement mérité par la Dre Thommeret-Carrière pour son engagement professionnel et social sans faille au service des plus vulnérables de notre société, contribuant ainsi à l’avancement et à l’amélioration de la pratique médicale au Québec.

FIN DES SECTIONS



Consultez la liste de tous les lauréats des prix et distinctions du Collège.

Dernière mise à jour : 13 décembre 2021