Pandémie : Le Collège ferme l’accès à ses bureaux afin de se conformer aux directives gouvernementales, mais maintient un ensemble d’activités essentielles. Plus de détails suivront sous peu. D’ici là, suivez notre fil d’actualité sur la COVID-19.

Services médicaux extrahospitaliers: aller à l’essentiel

PARTAGER

En cette période où le Québec est plongé dans une situation d’urgence sanitaire sans précédent, le Collège tient à rappeler que par souci d’optimisation des soins offerts à la population, les services non essentiels, tel que la médecine esthétique, les cliniques d’apnée du sommeil et tout ce qui peut être reporté à plus tard, doivent cesser leurs activités jusqu’à nouvel ordre.

Consultations téléphoniques et virtuelles

Il est important de souligner que dans ce contexte de pandémie où la population doit limiter ses déplacements, l’utilisation du téléphone ou des outils de télémédecine est le moyen à privilégier, tant pour la protection du personnel de la santé que pour celle des patients.

Notons également que pour les médecins en clinique de médecine de famille, il est crucial d’avoir recours à ces moyens de communication dans le suivi auprès des patients souffrant de maladie chronique.

Les salles d’attente de cabinet doivent favoriser la prévention des infections respiratoires en respectant des distances entre les patients. D’ailleurs, à l’heure actuelle, le système de santé s’organise pour bientôt diriger les patients souffrant de symptômes respiratoires dans des cliniques dédiées à cette pathologie.

En résumé, plus que jamais, il faut aller à l’essentiel! 

Dernière mise à jour : 20 mars 2020