Pandémie : Le Collège ferme l’accès à ses bureaux afin de se conformer aux directives gouvernementales, mais maintient un ensemble d’activités essentielles. Plus de détails suivront sous peu. D’ici là, suivez notre fil d’actualité sur la COVID-19.

Tuteurs recherchés!

Prenez part à la démarche de perfectionnement d’un collègue
PARTAGER

Chaque année, l’équipe de remédiation de la Direction de l’amélioration de l’exercice (DAE) organise près d’une centaine de tutorats de perfectionnement, en médecine de famille et en spécialité. Ces tutorats permettent à des médecins en exercice de mettre à jour leurs connaissances ou d’acquérir de nouvelles compétences. 

Pour répondre aux besoins de perfectionnement de certains membres, le Collège est constamment à la recherche de médecins souhaitant agir à titre de tuteurs. Le fait de partager ses connaissances et d’offrir des conseils à un pair est certainement un geste gratifiant, qui peut avoir un impact significatif dans la vie d’un collègue.

Comment ça fonctionne?

Les tutorats prennent la forme d’un « coaching » qu’offre un médecin (le tuteur) à un collègue (le candidat). Pendant les rencontres, d’une durée de trois heures, les deux médecins révisent certains dossiers du candidat, discutent de certains cas, de directives cliniques, d’articles récents, etc. 

Qu’est-ce que ça implique?

En général, un tutorat se déroule sur une période de quatre à six mois, à raison d’une ou deux rencontres mensuelles. La fréquence des rencontres et la durée du tutorat sont déterminées d’avance.
 
La DAE établit des objectifs à atteindre, et le tuteur doit rédiger un rapport (pour lequel un gabarit est fourni) à la fin de l’activité. Ce rapport est ensuite acheminé à une instance qui statuera sur l’atteinte ou non par le candidat des objectifs de l’activité.

Quelques avantages

Le tutorat est rémunéré à un taux horaire de 250 $ ou plus. Le Collège versera ces honoraires et facturera ensuite le candidat. 

Reconnu comme une activité de développement professionnel continu, le tutorat donne également droit à des crédits de formation, autant pour le tuteur que pour le candidat.

Comment s’inscrire?

Ce rôle de mentor ou de coach vous intéresse? Pour en savoir plus, communiquez avec nous à remediation@cmq.org.
 
Il est à noter que certains critères de sélection doivent être respectés pour agir à titre de tuteur. Le Collège pourrait offrir une formation aux médecins intéressés afin de les soutenir dans leur nouveau rôle.


Ce qu’en disent les participants…

« La méthodologie utilisée est appropriée dans le contexte des objectifs fixés. Structure des rencontres adéquate et claire. »

« Tutorat bien organisé avec des interventions de qualité dans une atmosphère calme et respectueuse, propice aux discussions variées. Approche prônant l’autocritique et l’écoute. »

« Excellent tutorat. La méthode pédagogique est très concrète. »


Ce qu’en disent les tuteurs…

« J’apprécie énormément mon rôle et je suis fière des réalisations de mes  mentorés. En investissant du temps auprès de nos collègues, nous développons des compétences accrues en communication et du  leadership.  C’est un privilège de penser que je peux faire une différence dans la vie de mes collègues. »

« Le tutorat m'a donné le sentiment d'avoir aidé un collègue et d'avoir fait une différence dans sa vie professionnelle. »

« C’est stimulant. Ça m’oblige à tester et même valider mes connaissances. Il y a aussi le côté humain et pédagogique qui est intéressant dans ce partage. »

« En tant que médecins de famille, nous sommes habitués à la relation d'aide. Il est donc naturel d'aider un confrère à maintenir ses compétences. Les tutorats ont été pour moi, une expérience enrichissante qui m'a permis de mieux connaître le parcours de certains de mes confrères. Je les ai accompagnés avec plaisir durant cette démarche de ressourcement. Ce processus est aussi une motivation pour le tuteur à parfaire ses connaissances. »

Dernière mise à jour : 6 février 2020