Le Collège poursuit l’ensemble de ses activités à distance pendant la pandémie. Les visiteurs sont admis sur rendez-vous seulement.
Consultez la page Nous joindre pour connaître nos heures d’ouverture et nos coordonnées.

Usage de la colchicine pour traiter les patients atteints de la COVID-19

PARTAGER

À la suite de discussions avec le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) et l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS), le Collège des médecins du Québec (CMQ) et l’Ordre des pharmaciens du Québec (OPQ) invitent leurs membres à agir avec prudence en ce qui concerne l’utilisation de la colchicine dans le traitement de la COVID-19.

Bien que les résultats préliminaires de l’étude COLCORONA menée par l’Institut de cardiologie de Montréal (ICM) semblent encourageants pour les patients ayant pris part à l’étude, les deux ordres professionnels rappellent que ces résultats n’ont pas encore fait l’objet d’une publication scientifique formelle ni d’une analyse détaillée de l’ensemble des données recueillies dans le cadre de l’étude. 

Par conséquent, le CMQ invite les médecins à faire preuve d’une grande prudence s’ils considèrent prescrire de la colchicine à des patients atteints de la COVID-19, d’ici à ce que des directives claires soient émises par l’INESSS, qui entend procéder rapidement.  

Par ailleurs, le MSSS a précisé qu’une consigne sera donnée aux pharmaciens de ne pas délivrer de la colchicine qui serait prescrite à titre préventif pour un éventuel diagnostic de COVID-19.

Le CMQ et l’OPQ communiqueront à leurs membres les conclusions de l’INESSS. 

Dernière mise à jour : 25 janvier 2021