Couture-Trudel, Pierre Marc (06055)

PARTAGER

Nom : Couture-Trudel
Prénom : Pierre-Marc
Numéro de permis : 06055
Liste des certificats de spécialiste : Psychiatrie
Région électorale : Métropole

Fonction(s) occupée(s) actuellement : Psychiatre au CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal, notamment aux urgences psychiatriques de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal et en consultation-liaison à l'Hôpital Santa-Cabrini Ospedale. 

Année d'obtention du diplôme en médecine : 2001

Adresse courriel : pmcouturetrudel@hotmail.com

Je me présente!

Voici les principaux objectifs que je souhaiterais poursuivre à titre de membre du Conseil d'administration du Collège, afin de contribuer concrètement à sa mission de protection du public. Vous trouverez également un survol des expériences pertinentes que je possède, et qui me permettent de croire que je saurai relever les défis de cette importante fonction.

Chères/chers collègues,

À la suite de mes études en droit (ULaval) et en médecine (UdeM), j’œuvre depuis 2006 comme psychiatre à Montréal. Au fil du temps, j’ai pu m’impliquer au sein du comité exécutif du CMDP de l’IUSMM et récemment à titre de président du Comité central de l’évaluation de l’acte pour le CMDP du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal.

Les objectifs visés en posant ma candidature à un poste au conseil d’administration sont : 

  • Favoriser le mandat de protection du public, surtout face à la clientèle vulnérable. Ma sensibilité et mon expérience pourront encourager la discussion sur le « faire différent » auprès des personnes marginalisées, au-delà des soins de qualité offerts à la population générale. La réalité urbaine de la métropole me touche particulièrement. Je crois que le Collège peut faire la différence.
  • Réitérer que la qualité des soins prodiguée est liée à la santé des membres. Le leadership du Collège m’est important.
  • Appuyer les interventions pro-actives du « nouveau Collège » afin que notre société bénéficie de sa justesse d’analyse. La sagesse de notre profession doit pouvoir rayonner au sein des débats publics. De la même façon, la souplesse et l’évolution dans le dialogue sont primordiales afin de ne pas figer nos positions et être à l’avant-garde des changements. Je crois qu’il existe un humble devoir de poursuivre la réflexion, par exemple face à la complexité des enjeux soulevés par l’aide médicale à mourir.

 

FIN DES SECTIONS

FIN DES SECTIONS

Dernière mise à jour : 2 septembre 2022