Patenaude, Jean-Victor (76176)

PARTAGER

Nom : Patenaude
Prénom : Jean-Victor
Numéro de permis : 76176
Liste des certificats de spécialiste : Médecine interne générale
Région électorale : Métropole 

Fonction(s) occupée(s) actuellement : Directeur médical et directeur du département médical et du consentement aux soins, Curateur public du Québec

Année d'obtention du diplôme en médecine : 1975

Regardez la vidéo du candidat

Je me présente!

Voici les principaux objectifs que je souhaiterais poursuivre à titre de membre du Conseil d'administration du Collège, afin de contribuer concrètement à sa mission de protection du public. Vous trouverez également un survol des expériences pertinentes que je possède, et qui me permettent de croire que je saurai relever les défis de cette importante fonction.
Les personnes avant les organisations

Œuvrer au CMQ m’a toujours attiré. J’ai pu y consacrer des efforts seulement dans les dernières années, retenu par d’autres défis: la clinique avant tout, les formations et la simulation à l’UdeM, les médecins au Conseil du CRMCC, puis la fonction publique de la fin 2017 comme directeur médical du BEM (MTESS) puis au Curateur public jusqu’en septembre 2022 que je quitte fort déçu. 

J’ai toujours gardé des liens très étroits avec le CMQ : pensons présentement à l’organisation de la formation de tous les médecins du Qc à la Loi 18 (Loi du curateur) avec les fédérations.

Plus disponible pour toutes et tous, mes objectifs en devenant membre du CA sont de travailler à ce que le CMQ devienne plus indépendant par rapport aux orientations gouvernementales ainsi que plus résolu à répondre aux attentes de la population et des médecins par une écoute radicalement active.

Je m’engage toujours en songeant aux patients et à leurs soignants. L’humanisme et le respect des individus sont pour moi des valeurs fondamentales.

Je suis reconnu comme visionnaire et libre penseur. La crédibilité, la recherche de l’excellence et l’appréciation de mes équipiers sont aussi mes marques de fabrique. J’ai toujours œuvré dans un esprit de collégialité interprofessionnelle transparente et désintéressée. Je m’efforce d’agir en amont des situations. Candidat de l’extérieur, ceci peut être une force pour la mission « Une médecine de qualité au service du public ».

Mon premier message aux électeurs

Votre présence signe votre désir de vous manifester.

L'article 23 du CODE DES PROFESSIONS (C-26) est précis pour décrire le mandat d'un Ordre : 2 lignes! La première est explicite. La seconde décrit une des méthodes.

« 23. Chaque ordre a pour principale fonction d'assurer la protection du public. À cette fin, il doit notamment contrôler l'exercice de la profession par ses membres. »

Ne devrions-nous pas voir le moment actuel comme un instant charnière pour notre population et notre profession : quel rôle désirons-nous voir prendre par le CMQ, maintenant?

N'est-il pas crucial que le CMQ prenne la place prédominante dans la protection du public : nous devons innover et aucune bureaucratie ne doit alourdir notre marche vers un présent et un futur obligatoirement distinct comme en fait foi le climat.

C'est le rôle du CA défini à l'article 62. Vous en êtes la clef pour ouvrir et donner l'orientation à cette porte par votre vote.
Avec vous, je me propose comme un outil pour y parvenir.

Mon deuxième message aux électeurs

Il est heureux de voir le consensus d’idées des candidat(e)s. Gratifiant!

Le CMQ doit être actif différemment, innover significativement (faire revoir les formations), le prescrire chez ses partenaires, s’adapter aux besoins du siècle. Il se doit d’être éminemment entreprenant, moins royal. Un exemple (?) tiré de mes mauvaises expériences: l’opérationnalisation bureaucratique du Réseau exigera un CMQ interventionniste pour protéger les patients selon Notre vision. La fonction publique et le réseau de la santé sont de façon renversante, 2 entités aux visions et agissements absolument distincts! Presque « l’eau et le feu »! Il nous faut l’exprimer et convaincre les citoyen(ne)s des biens fondés, passés et à venir de l’intelligence médicale, de ses façons d’être et de faire pour leur mieux-être.

Les personnes que vous désignerez auront fort à faire : à l’interne et à l’externe.

Je n’ai pas la pensée magique ni suis un superhéros. Je me propose avec mes qualités et défauts.

Merci.

FIN DES SECTIONS

FIN DES SECTIONS

Dernière mise à jour : 16 septembre 2022