Sclérose en plaques et insuffisance vasculaire céphalorachidienne chronique (IVCC)

9 novembre 2010

À l’occasion d’une conférence de presse tenue ce matin, le Collège des médecins du Québec et ses experts ont fait le point quant à l’hypothèse, émise en 2009 par le Dr Paolo Zamboni, sur le lien possible entre l’insuffisance vasculaire céphalorachidienne chronique (IVCC) et la sclérose en plaques. Le Collège des médecins est d’avis que les connaissances actuelles ne permettent pas aux médecins de pratiquer au Québec, en dehors d’un cadre de projet de recherche, ce traitement qui est pour le moment non reconnu par la communauté médicale scientifique.

« Depuis ma récente élection à la présidence du Collège des médecins, j’ai reçu plusieurs messages de patients atteints de la sclérose en plaques. Je suis à l’écoute de ces patients et je comprends leur besoin de connaître l’état de la science à ce sujet. Le Collège leur dit aujourd’hui qu’il faut attendre le résultat des études en cours avant de généraliser les traitements du professeur Zamboni et surtout, nous leur recommandons de ne pas consulter les cliniques de tourisme médical qui offrent ces traitements prématurément en se préoccupant peu de leur efficacité et des effets secondaires », a déclaré le Dr Charles Bernard.

À consulter

 

 
 

Dans les médias

SRC radio - Maisonneuve en direct (Les entretiens de Marie-Josée Bouchard avec le Dr Yves Robert, secrétaire du Collège des médecins du Québec et Lucie Bilodeau, directrice des communications pour la division québécoise de la Société canadienne de la sclérose en plaques), 9 novembre 2010

98,5 FM - Dutrizac l'après-midi (avec Benoît Dutrizac - Dr Yves Robert, secrétaire du Collège des médecins et Francine Deshaies : le Collège se prononce sur le traitement du Dr Zamboni concernant la SP), 9 novembre 2010

SRC Téléjournal RDI, 9 novembre 2010 

LCN et TVA, 9 novembre 2010

98,5 FM - Puisqu'il faut se lever (avec Paul Arcand - Dr Yves Robert, secrétaire du Collège des médecins : Mise en garde du Collège des médecins sur le traitement de Paolo Zamboni), 10 novembre 2010


© 2009 Collège des médecins du Québec