11 MAI 2012

Colloque 2012 du Collège des médecins du Québec

Médecins et médias sociaux : qui parle à qui?
PARTAGER

Aujourd’hui, à l’occasion de son colloque annuel ayant pour thème Médecins et médias sociaux : qui parle à qui?, le Collège des médecins du Québec a invité les médecins et les résidents en médecine à échanger sur leurs expériences et leurs questionnements liés à l’utilisation des médias sociaux et des nouvelles technologies.

« De plus en plus de professionnels de la santé joignent ces réseaux et le Collège est préoccupé par l’utilisation que font les médecins des médias sociaux, notamment sur le plan de la confidentialité qui est à la base de la relation médecin-patient. Sur ces plates-formes de discussion, il est difficile d’identifier qui parle à qui, et il est facile d’enfreindre ses obligations déontologiques sans nécessairement s’en rendre compte. La prudence s’impose », a soulevé le Dr Charles Bernard, président-directeur général du Collège des médecins du Québec.

« L’information échangée peut-elle demeurer privée ou devient-elle publique? Y a-t-il des informations qu’un médecin ne devrait jamais publier sur les sites des réseaux sociaux? Qu’en est-il des consultations en ligne et de la télémédecine? Ces questions ont été abordées lors du colloque et ont suscité des discussions fort intéressantes », a ajouté le Dr Yves Robert, secrétaire du Collège des médecins.

Pour répondre à ces différentes questions, le Collège des médecins a invité M. Philippe Martin, mixeur de liens et blogueur professionnel, à présenter les différents médias sociaux. Me Magali Cournoyer-Proulx, associée chez Heenan Blaikie, a abordé les aspects médico-légaux liés à l’emploi de ces moyens de communication pour les médecins. Mme Gyslaine Desrosiers, présidente de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, a démontré l’utilisation qu’elle fait des réseaux sociaux dans ses fonctions. Deux médecins utilisateurs des médias sociaux, les Drs Ruth Vander Stelt, médecin de famille et Patrick Archambault, spécialiste en médecine d’urgence et en médecine de soins intensifs, ont témoigné de leurs expériences respectives. Pour conclure, le Dr Yves Robert a présenté le fruit des travaux du groupe de réflexion en éthique clinique du Collège des médecins quant aux règles d’utilisation des médias sociaux.

« J’espère que les conférences permettront aux médecins de mieux communiquer sur les médias sociaux. Le Collège a fait son entrée sur Facebook et Twitter et alimente aussi un blogue. Je crois qu’il faut suivre l’évolution de ces nouveaux moyens de communication tout en demeurant vigilant. La discussion amorcée aujourd’hui sur l’utilisation que font les médecins des médias sociaux se poursuivra au Collège afin de bien les guider », a conclu le Dr Charles Bernard.

Lors de cet événement, le Collège des médecins du Québec a décerné son Prix d’excellence 2012 au Dr Louise Provencher, chirurgienne oncologue, pour souligner son engagement exceptionnel auprès de femmes atteintes d’un cancer du sein. Le Collège a également honoré le Dr Raynald Simard, spécialiste en médecine interne et hémato-oncologue, pour son engagement exemplaire envers la profession médicale en lui décernant le Prix d’humanisme 2012. Le Dr Claude Ménard, médecin de famille, a reçu le Prix Mérite du Conseil interprofessionnel du Québec.

L’édition 2012 du colloque du Collège des médecins s’est déroulée au Loews Hôtel Le Concorde à Québec et a rassemblé plus de 250 médecins. 

Le Collège des médecins du Québec est l'ordre professionnel des médecins québécois. Sa mission : une médecine de qualité au service du public.

Renseignements : 

Mme Leslie Labranche
Coordonnatrice aux relations publiques
Collège des médecins du Québec
Ligne médias : 514 933-4179