25 MARS 2014

Dissolution de l’Association québécoise des médecins en permis restrictifs et régularisés

PARTAGER

Ce matin, le Collège des médecins du Québec a rassemblé, à son siège social, les membres du conseil d’administration de l’Association québécoise des médecins en permis restrictifs et régularisés (AQMPR&R) afin d’officialiser sa dissolution. À la suite de six années d’existence, elle a décidé de mettre un terme à ses activités. La régularisation des permis restrictifs étant maintenant acquise, l’association estime avoir rempli sa mission.

Lors de cet événement, l’AQMPR&R a remis le solde de ses actifs en dons au Programme d’aide aux médecins du Québec (PAMQ) et au Centre d’évaluation des diplômés internationaux en santé (CÉDIS) afin de les remercier de leur soutien et de leur collaboration. « Le PAMQ œuvre pour le bien-être des médecins et le CÉDIS aide les médecins diplômés à l’étranger dans leur demande d’intégration pour obtenir un permis d’exercice au Québec. Ces deux organismes méritent toute notre reconnaissance », a déclaré le Dr Jean-Luc Monfrais, président fondateur de l’AQMPR&R.

Le Dr Monfrais, anesthésiologiste à l’Hôpital de Saint-Eustache, a notamment profité de cette occasion pour remercier le Collège des médecins d’avoir modifié son règlement sur la délivrance des permis. « Depuis 2008, un médecin titulaire d’un permis restrictif peut le faire convertir, après cinq ans, en permis régulier sans avoir à repasser des examens. Cette mesure facilitante a grandement contribué à assurer une stabilité de vie et une sécurité pour les médecins diplômés à l’étranger. Enfin, rappelons que ces médecins formés à l’étranger ont été recrutés par le Québec pour répondre à des besoins spécifiques du système de santé. Ils y sont maintenant reconnus à part entière  », a ajouté le Dr Monfrais.

« Au Québec, un médecin sur dix est diplômé à l’étranger. Plus de 2000 médecins ont obtenu leur certification dans plus de 75 pays. Au cours des dernières années, beaucoup de travail a été accompli par le Collège pour favoriser la reconnaissance des compétences de ces médecins. Je salue l’œuvre de l’association et j’assure que le Collège continuera de travailler en ce sens », a conclu le Dr Charles Bernard, président-directeur général du Collège des médecins.

Le Collège des médecins du Québec est l'ordre professionnel des médecins québécois. Sa mission : une médecine de qualité au service du public.

Renseignements  

Mme Leslie Labranche
Coordonnatrice aux relations publiques
Collège des médecins du Québec
Ligne médias : 514 933-4179

Dr Jean-Luc Monfrais
Président fondateur
Association québécoise des médecins
en permis restrictifs et régularisés
Cellulaire : 514 726-1575