Surveillance et amélioration de l'exercice

PARTAGER

Fondé en grande partie sur un modèle proposé par la Fédération des ordres des médecins du Canada (FOMC), le système élaboré par la Direction de l'amélioration de l'exercice met l’accent sur l’information pouvant aider les médecins à améliorer la qualité de leur pratique. Orienté vers l’amélioration de l’exercice professionnel, le système repose sur le déploiement de mesures visant à atteindre cet objectif et sur la rétroaction à toutes les étapes du processus.

La Direction de l'amélioration de l'exercice, en collaboration avec la Direction des enquêtes, des médecins experts et différentes associations médicales, publie régulièrement des guides pour aider l'ensemble des médecins à améliorer leur exercice professionnel.

Principes
  • Tous les médecins peuvent s'améliorer;
  • Tous les médecins peuvent être évalués par différents outils;
  • Les médecins évalués sont informés systématiquement à tous les paliers de surveillance;
  • Les outils de surveillance et d’amélioration de l’exercice professionnel sont validés avant leur utilisation; 
  • Les activités de surveillance sont systématiquement liées à des activités d’amélioration de l’exercice professionnel.

Un système utilisé en cabinet et dans les établissements

Le système de surveillance et d’amélioration de la performance des médecins permet d’évaluer et d’améliorer tant l’exercice individuel des médecins que la qualité des soins offerts dans les établissements.

Trois niveaux d’intervention

Le système de surveillance et d’amélioration de la performance des médecins comporte trois niveaux d’intervention.

  • Premier niveau : la surveillance à l’aide d’indicateurs cliniques ou administratifs (évaluation à distance)
  • Deuxième niveau : l’évaluation complémentaire de certains médecins (évaluation plus rapprochée)
  • Troisième niveau : l’évaluation approfondie des besoins de certains médecins (évaluation personnalisée)
Dernière mise à jour : 11 mars 2015